Les Bords de Scènes

Saisons 16/17 et 17/18

En quinze ans, on a le temps de rencontrer des gens, de travailler avec eux, de s’oublier mutuellement, puis de retravailler avec eux. Bruno Bossard est de ces gens-là. Membre du collectif Essonne Danse, les prises de tête et de bec sur les représentations de la danse contemporaine n’avaient pas manqué. C’était en 2007.

Dix ans se sont écoulés avant d’acter une vraie et franche collaboration au service d’un nouveau lieu culturel : les Bords de Scènes.

De zéro Situés non loin d’Orly, les cinémas et théâtres des Bords de Scènes suivent les méandres de… ? La Seine, bravo ! Dans un cas graphique comme celui-là, se situer dans l’allusion, c’est bien. Aller au bout du concept, en se jetant littéralement à l’eau, c’est mieux.

Pistoche Faire des prises de vue aquatiques représente un vrai fantasme, sans doute déclenché en pleine adolescence par l’album Nevermind de Nirvana. La piscine d’Athis-Mons nous a alors ouvert les bras, et s’en mord peut-être aujourd’hui les doigts : huit mètres de linoleum blanc immergés, 200 kilos de fonte pour les maintenir au fond, des instruments de musique balancés à la flotte, des modèles tout habillés et sans bonnet. Ça craint. Mais c’était bien !

Projets adjacents

À voir aussi