Toutes nos actualités : septembre 2017

29/09/2017

Atelier Marge design / Actualités

La bibliothèque Jacques Doucet a missionné l’Atelier Marge pour la création de la scénographie de son exposition « André Frénaud, Le Très Vivant. Parcours d’un poète ». Arrêtez-vous pour découvrir ses manuscrits et l’étendue de son œuvre. Du 25 septembre au 6 octobre, galerie du Crous, 11 rue des Beaux-arts, dans le 6e arrondissement de Paris. Vernissage le jeudi 28 septembre de 18h à 21h.
L’Atelier du Val reprend du service à Meudon avec un concert, Kaladjazz acoustique. Jean-Rémy Guédon, le fondateur de l’ensemble Archimusic, a créé depuis deux saisons cet espace où des musiciens peuvent se produire. Du 6 au 8 octobre à 19h, découvrez-y des rythmes ancestraux guadeloupéens.
Enfin, fans de BD, assistez à partir du 5 octobre au Festival Formula Bula : vernissage le 6 octobre à 18h30 au Point Ephémère et spéciale dédicace à nos amis de l’Atelier 1:1 qui ont scénographié les expositions du festival.

29/09/2017

Les Bords de Scènes

Friand de défis improbables, l’Atelier répond toujours présent quand c’est compliqué, foireux et infaisable. À l’issue du brainstorming pour la nouvelle saison des Bords de Scènes, tout le monde sort enthousiaste à l’idée d’une séance photo sous l’eau. Logique, les Bords de Scènes sont quand même en bord de Seine.
Le créneau de la piscine de Juvisy réservé, le matériel récupéré et les costumes choisis, nous voilà prêts à plonger dans le grand bain. Cette expérience nous apprend que prendre des photos et poser sous l’eau, c’est un véritable cauchemar… Au final, si le résultat semble facile, l’équipe est sortie fripée et épuisée… Depuis, on s’est envoyé le Grand Bleu avec admiration. On appelle désormais Romain Bassenne, notre photographe, Jacques Mayol. >>> le making-off
Ouverture de saison, samedi 30 octobre, 17h, parc des grottes, Juvisy-sur-Orge (Essonne).

Voir la vidéo

29/09/2017

Newsletter septembre 2017

En septembre, il est question de garder un semblant de calme et de sérénité acquis durant l’été, de faire des longueurs pour conserver sa forme olympique, de se jeter quelques apéros en terrasse (couvert d’un pull, certes), d’écouter des airs d’opéras le regard dans le vide et l’esprit ailleurs, de profiter de l’automne à la campagne, de se faire des cadeaux et pourquoi pas se lancer quelques fleurs, de dévorer les derniers bouquins du Contrepoint, avec un plaid sur les genoux, un thé/un homme/une femme/un chat à ses côtés, et de se cultiver, évidemment !