En octobre, il est question de se mettre à la confection de soupes ou des dernières confitures, de ranger le bois tant qu’il est encore temps, de sortir les pulls en rêvant encore de robes, de penser à mettre une écharpe le matin pour ne “pas attraper froid”, de regarder décliner la lumière du soleil dès la fin d’après-midi, de marcher dans les feuilles, d’avoir envie d’allumer le chauffage mais de se dire “pas encore”, de lancer une tisane et une bouillotte avant de dormir, mais aussi de trouver le courage et l’envie de sortir et de se cultiver, évidemment !

Vous ne visualisez pas correctement ce message ?
Newsletter d'octobre
FONDERIE LONGTYPE / ATELIER MARGE DESIGN /
STUDIO TRAVERS MÉDIA / ÉDITIONS LE CONTREPOINT
Crédit photo : Béatriz Gonzalez photographiée par Franck Juery pour Feu Vif.

En octobre, il est question de se mettre à la confection de soupes ou des dernières confitures, de ranger le bois tant qu’il est encore temps, de sortir les pulls en rêvant encore de robes, de penser à mettre une écharpe le matin pour ne “pas attraper froid”, de regarder décliner la lumière du soleil dès la fin d’après-midi, de marcher dans les feuilles, d’avoir envie d’allumer le chauffage mais de se dire “pas encore”, de lancer une tisane et une bouillotte avant de dormir, mais aussi de trouver le courage et l’envie de sortir et de se cultiver, évidemment !

 
OMA
Calimero

Une couleur, des objets, l’illustrateur Quentin Vijoux, et vous avez les principaux ingrédients du programme de la saison 19-20 de l’Office Municipal pour l’animation de Commercy, situé dans la Meuse.

Association de bénévoles au service du public de Commercy, l’OMA diffuse des spectacles vivants et crée des occasions de rencontres entre artistes et spectateurs. Et on ne compte plus les années de partenariat avec eux.
Notre procédé est maintenant bien huilé : photographies des objets illustrant les spectacles de la saison réalisées à l’Atelier, dessins de Quentin pour les détourner et mise en page. Cette année, la couverture du programme sera violette, tendance à souhait !

 
Transgourmet
Mets le turbo !

(Le jeu de mots était trop tentant)
Dans chaque numéro de la revue Transgourmet, les invités, les articles, les photographies et la maquette sont toujours de qualité. Une couleur dominante habille et donne le “La” de chaque nouvelle édition du trimestriel.

Créée par Transgourmet, fin grossiste alimentaire, et cultivée par Omnivore, cette revue est saisonnière.
Au programme de ce dernier numéro : le pâtissier Yann Brys, Nadia Sammut à la tête de la Fénière à Cadenet, Frédéric Bourgouin concoctant un cognac “de terroir sans assemblage, sans filtrage, sans colorants ni ajout de sucre” et une double page sur la conduite de la vigne de Julien Brustis illustrée par Erwann Terrier.

 
 
FEU VIf
Oui cheffe

Feu Vif est un mook dédié à la gastronomie créé par Lavazza, le spécialiste du café. Nouvelles tendances culinaires, produits d’exception, recettes, portraits de chefs, reportages : la gastronomie est abordée sous tous les angles.

Ce nouveau numéro de Feu Vif, qui met à l’honneur Béatriz Gonzalez, cheffe des restaurants Neva Cuisine et Coretta à Paris, soulève de nombreuses questions :
Connaissez-vous l’histoire du bœuf carottes ? Que sont les métiers d’épicier et celui de confiturier ?
Quel est le produit fétiche de Daniel Baratier ? Les restaurants incontournables de Sydney ? Que savez-vous de la cuisine solidaire ? Des nouveaux vins italiens incontournables ?
Vous voulez les réponses ? Vous les trouverez ici.

 
NEZ Éditions
T'es accro ?

La facilité aurait été de citer “Pass pass le oinj” de NTM, mais ça aurait prêté à confusion. Dans Nez#8 on ne parle pas seulement de pupilles dilatées, mais aussi de l’addiction aux odeurs corporelles ou d’achats compulsifs de flacons.

Ce nouveau numéro aborde les dépendances au tabac, à l’alcool, aux drogues dures et douces et quels liens notre odorat entretient avec les substances addictives. Heureusement, l’abus de parfum n’est pas dangereux pour la santé !
Lancement de Nez#8 à la Librairie du Bon Marché le jeudi 10 octobre à 18h. Une table ronde sera consacrée au thème du grand dossier : parfum et addiction. Modération par Sarah Bouasse.
Et sinon, pour se le procurer c’est ici et à partir du 17 octobre.

 
 
Nez Éditions
Les naturels reviennent au galop

Nez éditions (Nez, la revue olfactive ; Le Grand Livre du parfum) s’associent avec le Laboratoire Monique Rémy (LMR), la référence en ingrédients naturels pour l’industrie du parfum, et proposent une collection unique en son genre :
« Les Cahiers des naturels ».

Après la sortie des deux premiers numéros de la collection, sur la rose de Damas et sur le narcisse, patchouli et jasmin sambac sont les petits nouveaux : botanique, histoire, art, gastronomie, littérature, agriculture, économie, chimie, sans oublier parfums et parfumeurs.
Ces Cahiers des naturels sont conçus comme des carnets, à mi-chemin entre celui du voyageur et celui d’un passionné de parfums, qui aurait ici et là croqué des schémas, dessiné et collé des images d’art pour garder en mémoire tout ce qui a trait aux naturels.
En librairie à partir du 17 octobre.

 
EPIceum
Se faire une beauté

Epiceum, c’est une agence qui fait de la communication ; pas de la com’, de l’anti com’, comme ils aiment le rappeler. On avait l’habitude de travailler ensemble depuis deux ans, entre suivi de projets et réponses aux appels d’offres. Et puis ils ont eu suffisamment confiance en nous pour nous challenger sur la refonte totale de leur identité. Alors, du sol au plafond, on a tout refait.

Et ils ont joué le jeu. Parce que faire preuve d’introspection, ne pas être trop susceptible, être conscient de ses failles, des zones de progression et d’amélioration, c’est pas toujours facile à encaisser. Pour l’heure, ce sont l’enthousiasme et le professionnalisme qui ont parlé. Est ainsi née une nouvelle identité, basée sur la couleur d’origine de l’agence, le bleu. Et comme fil directeur, cette ligne qui guide mais aussi qui déroute, qui se trouve où l’on ne l’attend pas. Qui remet en question le message. On a ainsi livré : charte graphique, prises de vue de toute l’équipe, production de contenus éditoriaux et site internet par le Studio Travers média. On leur a littéralement refait le portrait.

 
 
OPRL
L'envie d'avoir envie

L’Orchestre Philharmonique Royal de Liège décide de lancer un nouveau support trimestriel qui permettra de transmettre ses coups de cœur de la saison en interne comme en externe.

L’OPRL Mag tend ainsi à faire découvrir les artistes invités par le biais d’interviews exclusives, les propositions d’œuvres et de séries à travers des articles plus détaillés, ainsi que les coulisses de leurs projets à venir. Un document qui reprend les codes de la presse papier avec une grande place laissée aux portraits photo tout en permettant à l’Orchestre de prendre la parole sur un ton plus direct, et de cultiver plus de connivence avec son public. Donner à voir tout en donnant envie !

 

 
JePH
Mon Pays

Après 15 ans en tant que chanteur du groupe Tournée Générale (rock festif) et trois ans de tournée en solo, JePh (auteur compositeur- interprète) sort son premier album chansons, « Mon Pays », début 2020.

Habitué à sillonner depuis des années le territoire français pour transmettre ses textes et sa chanson, Jean-Philippe Vauthier, dit Jeph, est venu à notre rencontre par connaissance. Besoin d’accompagnement pour son nouvel album. Alors pour illustrer ce dernier opus, nous avons déniché une station service abandonnée dans le sud de la région parisienne, fait des clichés noir et blanc de lui en bord de route, le tout signé Romain Bassenne pour l’Atelier. Une typographie fut dessinée sur-mesure par l’atelier pour l’occasion, Le cash. Il a maintenant de quoi construire une image qui colle aux histoires.

 
 
Atelier Marge design
Agenda

Nos amis ont du talent, comme en témoigne Double Séjour, qui présente avec Ville Nouvelle sa prochaine exposition collective visuelle et sonore, Le Hurlement du papillon. Elle réunit 9 artistes plasticiens et 6 artistes DJ, compositeurs, musiciens. Vernissage puis soirée sur invitation, jeudi 17 octobre à partir de 19h.
Exposition et visite sur rendez-vous, du vendredi 18 au dimanche 20 octobre de 11h à 19h. La Maison Moustache, 215 rue Saint-Maur, Paris Xe. Code : 3285B

 
 
Suivez-nous Facebook Vimeo Youtube Instagram
Vous ne souhaitez plus recevoir de message de notre part ?