En juillet, il est question de vacances mais aussi de retrouver confiance en nous, entre nous, de nous engager et nous responsabiliser pour vivre en sécurité, sans se/nous mettre en danger. Mais on va pas se mentir, il y a aussi le désir d’oublier, que tout redevienne comme avant (?), d’espérer qu’on pourra de nouveau se toucher, voir nos expressions sans masque, voyager à l’étranger, rencontrer l’Autre et honorer les lieux de culture dès la rentrée de septembre, évidemment !

Vous ne visualisez pas correctement ce message ?
Newsletter de juillet
FONDERIE LONGTYPE / ATELIER MARGE DESIGN /
STUDIO TRAVERS MÉDIA / ÉDITIONS LE CONTREPOINT
Crédit : Romain Bassenne, Île de Skye - Écosse. Photographie utilisée par Equinoxe - Scène Nationale de Chateauroux.

En juillet, il est question de vacances mais aussi de retrouver confiance en nous, entre nous, de nous engager et nous responsabiliser pour vivre en sécurité, sans se/nous mettre en danger. Mais on va pas se mentir, il y a aussi le désir d’oublier, que tout redevienne comme avant (?), d’espérer qu’on pourra de nouveau se toucher, voir nos expressions sans masque, voyager à l’étranger, rencontrer l’Autre et honorer les lieux de culture dès la rentrée de septembre, évidemment !

 
Équinoxe - Scène nationale de Chateauroux
Changement de saison

Par ricochet, après avoir connu notre travail pour le Grand R, Scène nationale de la Roche-sur-Yon, l’équipe de la Scène nationale de Chateauroux, Équinoxe, menée par son nouveau directeur Jérôme Montchal, est venue nous trouver pour travailler avec eux sur leur communication (print et web), et en premier lieu, revoir son identité visuelle.

Pour construire l’identité visuelle d’Équinoxe, il nous a semblé évident de créer un langage graphique par les lettres tel un véhicule capable d’accueillir toutes les idées, toutes les histoires, tous les messages. En créant des variations et des aspérités, l’alphabet créé sur-mesure, Équinoxe, ne nous donne pas seulement à lire, il nous donne à voir, à s’étonner.
Et parce que les images sont partout, nous avons proposé de prendre le temps de regarder, de comprendre, de vous émouvoir. Derrière les images choisies chaque année, il y a à découvrir le travail d’un photographe, un regard sur l’environnement, des questions en forme de paysages ou de portraits qui nous parlent du monde dans lequel nous vivons. Cette saison, Romain Bassenne, photographe à l’atelier, nous fait voyager dans des paysages étonnants, construits sur l’idée qu’à travers une trajectoire, une ligne ou une perspective, il y a toujours un au-delà, qui nous pousse à continuer d’explorer.

 
Rapport d'activité - Syntec
De qualité

Audacieux comme parti pris, de ne pas titrer rapport d’activité sur la couverture. Car, pour toute institution ou grande organisation comme la Fédération Syntec, le RA est un support de communication phare. Pour introduire sa démarche RSE (Responsabilité sociétale des entreprises), la Fédération Syntec a choisi de faire de l’engagement un élément central de son rapport d’activité et montre de quelle manière elle souhaite le porter dans les mois et années à venir.

L’Atelier a donc proposé à la Fédération Syntec un objet hybride pour ce nouveau RA, à l’image de son contenu. Couverture soignée, gaufrée à chaud, dos carré-collé, cet objet possède tous les codes du document d’édition. Et pour ce qui est du contenu, Delphine de Swardt, docteur en communication et conteuse, a collaboré pour décrypter l’anatomie du mot « engagement » et revenir sur la manière dont il est perçu et employé dans notre société. Le portrait d’illustres engagés et des interviews du politologue Pascal Perrineau, mais aussi de Bettina Laville, présidente et fondatrice du Comité 21, ponctuent le rapport. Alors, certes, on n’échappe pas au bilan et aux datas de l’année 2019, mais l’angle d’attaque est fin et les propos techniques rythmés par les illustrations de Jérémy Perrodeau.
Allez le parcourir, c’est inspirant !

 
 
Orchestre dijon Bourgogne
Les rues vides de Dijon

Depuis trois saisons, avec l’Orchestre Dijon Bourgogne, nous avons fait le choix de mettre en avant le travail d’auteur du photographe de l’atelier, Romain Bassenne. Il capte et magnifie les détails d’architecture de lieux patrimoniaux et emblématiques de Dijon, tire le portrait des membres de l’orchestre et les met en scène dans des lieux publics ou d’intervention de l’orchestre pour illustrer le programme de saison.

Cette année, le confinement a été l’occasion de faire un reportage inédit à Dijon. Romain, confiné en Bourgogne, a passé plusieurs jours dans les rues vides de la ville, presque seul. De cette escapade hors du commun sont nées une dizaine d’images qui illustrent la saison 2020-2021 de l’ODB. Le cercle rouge, signe distinctif de l’ODB, est rajouté en transparence sur ces clichés. Pas de figurants cette année, seulement la ville de Dijon qui tient le premier rôle dans ce programme, en contrepoint des œuvres présentées et qui seront jouées, en public, dès la rentrée de septembre. Premier concert de la saison le 17 septembre à 20h.

 
musée des impressionnismes giverny
We are open

Le 15 juin dernier, le musée des Impressionnismes Giverny réouvrait ses portes au public après plusieurs mois de fermeture saisonnière et de confinement. Il lançait au même moment son nouveau site internet signé Travers média.

Ce nouvel outil numérique regorge de contenus sur l’impressionnisme et de fonctionnalités sur lesquelles le musée souhaite communiquer comme la boutique, qui permet de s’offrir un grand nombre de catalogues d’exposition mais aussi de produits dérivés. Afin de transmettre l’information sur l’ouverture du musée et de sa nouvelle exposition “Reflets d’une collection”, le musée a passé commande à l’atelier pour la production de deux motion design. Le premier concerne la boutique, le second les ressources du musée en ligne. Qu’à cela ne tienne, nous avons ajouté une campagne de publicité sur les réseaux sociaux afin de diffuser largement ces supports pendant ce début de vacances. Le but : se rendre sur le site internet et au musée pour apprécier ses trésors dans un cadre exceptionnel. En congés prochainement, profitez en !

 
 
Prix ANFH
Ça cartoon

Chaque printemps, l’Anfh attribue 5 prix récompensant les meilleures formations organisées dans les établissements publics hospitaliers. Entendez par « meilleures », les plus innovantes, utiles et fédératrices pour améliorer la qualité de vie au travail, l’accueil et les soins aux patients.

L’Atelier a été missionné pour raconter le tout dans un livret, et réaliser 5 motions pour présenter les lauréats. Mais période de confinement oblige, point de photos ou de vidéos possibles. Pas de problème ! Nous avons proposé à Erwann Terrier d’illustrer ces deux supports : les dessins pour le print se sont animés pour l’écran en time-lapse, le tout apportant couleur et dynamisme à la narration, assurée par la voix de Marion Lubat.

 
BOx Cartier
Pur

Nez vous propose de découvrir, au sein de la box Pur, la nouvelle collection de haute parfumerie « Les Épures de parfum », lancée par Cartier parfums, composée de 3 créations Pur Muguet, Pur Magnolia et Pur Kinkan.

Parallèlement à cette box, la revue Pur est éditée par Nez.

De l’entretien avec Olivier Darné, artiste plasticien et apiculteur, à l’échange croisé entre Mathilde Laurent et Pierre Rainero, directeur du style, de l’image et du patrimoine Cartier, en passant par la saga des parfums du joaillier et la radiographie des trois créations qui composent cette nouvelle collection (Pur Muguet, Pur Magnolia, Pur Kinkan), c’est une épure de Cartier que nous vous proposons dans les quelques pages de la revue Pur (offerte pour tout achat de livre sur notre boutique).
Intéressés par la box Pur ? Elle vous sera envoyée pour tout abonnement à la box Auparfum ou pour l’achat de l’une des box précédentes (une box Pur par commande, dans la mesure des stocks disponibles).

 
 
TRR
Le doute est permis

On ne vous présente plus le Théâtre Romain Rolland, dit le TRR, basé à Villejuif (94). Depuis plus de 10 ans, nous l’accompagnons pour créer et réaliser sa communication de saison. L’objet est central dans nos créations pour le TRR. Il est mis en scène, soit seul, soit porté par des comédiens, ou posé tel un totem dans des endroits de Villejuif, puis pris en photo.

Cette année il était question, avant le confinement, de créer des paysages dont l’échelle est floue. Qu’aurait-on vu alors ? Un paysage, une partie de ce paysage ? Une photographie de studio ?
Mettre le doute, jouer avec l’image et le public. Au final, le COVID est passé par là et nous a poussés à travailler sur une piste parallèle, à choisir des visuels colorés, et travailler sur les cadrages et les zooms. À l’arrivée, on garde toujours cette idée de paysages fantasmagoriques avec des jeux de matières, de motifs, de couleurs… Le doute est permis. Ouverture de saison “Nos retrouvailles“, le samedi 12 septembre.

 
Atelier marge design
Actus

Entre le 11 et le 15 septembre, le festival Omnivore aura lieu au Parc Floral à Vincennes et la billetterie est ouverte ! Pour prendre ses places, c’est ici.
Son meilleur ami, le Mondial de la Bière, aura lieu au même endroit, du 11 au 13 septembre, et les places sont aussi disponibles à l’achat !

 
 
Suivez-nous Facebook Vimeo Youtube Instagram
Vous ne souhaitez plus recevoir de message de notre part ?