Ça y est, on est définitivement dans le dur. Froid, couvre-feu, ciel gris… Même la neige, qui promettait enchantement et batailles de boules de neige en famille et en slow motion, façon pub Kinder, ne tient pas.

Mais c’est aussi le meilleur moment de l’année : nos estomacs se retendent un peu, les couettes n’ont jamais été aussi douillettes, les projets de la nouvelle année se mettent en place, le printemps est à portée de calendrier et, comme le dit si bien… tout le monde dans les médias, nous gagnons peu à peu en résilience. Mais surtout, surtout, plus que quelques jours à se souhaiter une bonne année.

En attendant, quoi de mieux à faire, sur YouTube, devant un bouquin, son poste de radio ou la newsletter de l’Atelier, que de se cultiver, évidemment !

Vous ne visualisez pas correctement ce message ?
Newsletter de janvier
FONDERIE LONGTYPE / ATELIER MARGE DESIGN /
STUDIO TRAVERS MÉDIA / ÉDITIONS LE CONTREPOINT
L'étoile Crédit du Nord 2021 @Atelier marge design

Ça y est, on est définitivement dans le dur. Froid, couvre-feu, ciel gris… Même la neige, qui promettait enchantement et batailles de boules de neige en famille et en slow motion, façon pub Kinder, ne tient pas.

Mais c’est aussi le meilleur moment de l’année : nos estomacs se retendent un peu, les couettes n’ont jamais été aussi douillettes, les projets de la nouvelle année se mettent en place, le printemps est à portée de calendrier et, comme le dit si bien… tout le monde dans les médias, nous gagnons peu à peu en résilience. Mais surtout, surtout, plus que quelques jours à se souhaiter une bonne année.

En attendant, quoi de mieux à faire, sur YouTube, devant un bouquin, son poste de radio ou la newsletter de l’Atelier, que de se cultiver, évidemment !

 
CARTES DE VœUX
Faites un vœu !

ANFH, Atlas, CFPTS, ENA, Syntec, OPRL, Equinoxe… Cette année, pour beaucoup, les vœux ont résonné un peu plus fort que d’habitude. Il flotte dans l’air comme une envie de changement…

Alors à l’Atelier, on a multiplié les idées, les formules, les formats, pour refléter au mieux cet élan et amorcer une année thérapeutique : création d’un jeu de mots mêlés interactif pour l’Anfh, motion design sur le thème de la cartographie pour Atlas, Gif animé biblique pour le CFPTS… Et bien sûr, des cartes de vœux animées pour l’ENA, le Syntec, l’OPRL, Equinoxe…

L’Atelier a même créé des outils d’envoi de mails sur mesure pour l’Anfh et Atlas, afin de s’assurer que la bonne parole était bien prêchée partout.

 
IFF
Nos artistes ont du talent

En décembre, l’Atelier éditait Artists of Perfumery pour IFF (International Flavors et Fragrances), industriel de confection de parfums.

IFF ? Mais si, rappelez-vous : nous concevions en 2019 l’identité de L’atelier du parfumeur, leur showroom situé à Grasse. Cette année, IFF nous a sollicités pour l’édition d’un beau livre illustré, publié en français et anglais et destiné à la communication interne. L’objectif ? Livrer 30 portraits de parfumeurs partageant des odeurs qui les ont marqués, mais aussi leurs sources d’inspiration, et leur vision du métier de parfumeur. L’occasion pour Romain Bassenne, photographe à l’Atelier, de réaliser une série de natures mortes inspirées illustrant les récits de ces artistes tout aussi inspirés.

 
 
CFPTS
Il y en a un peu plus, je vous le mets ?

Identité de saison, calendrier de formation, motion design… L’Atelier suit toujours de très près La Filière – CFPTS, le Centre de formation professionnelle aux techniques du spectacle, pour habiller et présenter les disciplines techniques du spectacle vivant et de l’audiovisuel sous toutes les coutures.

Cette année, Stéphane Bahic (qui d’autre ?) s’est rendu directement dans les locaux du CFPTS pour réaliser une série de photographies très… accessoirisées. Une véritable fresque dédiée à l’éclectisme (le sport, c’est important) des métiers techniques du CFPTS, constituée de véritables tableaux de maîtres illustrant les grandes thématiques professionnelles. La série de photographies a déjà fait irruption dans le catalogue de formation, réalisé pour la 11e année consécutive par l’atelier et présentant l’ensemble des disciplines techniques de La Filière, et a illustré un court motion design destiné aux professionnels de la culture et des loisirs.

 
Cahiers de la BD - REVIVAL
Mystères mystères

Sherlock Time, un Cahiers de la BD sur l’engagement dans la BD et un hors-série sur La Marque jaune : Revival et les Cahiers ont mis le paquet en décembre.

Côté BD, on n’a pas chômé ces derniers temps à l’Atelier. En décembre, Les Cahiers de la BD publiaient un numéro dédié à l’engagement dans la BD, ainsi qu’un hors-série sur La Marque jaune, le chef-d’œuvre de la série Blake & Mortimer, pour en décrypter tous les rouages.

Côté Revival, on restait dans le mystère avec la publication de Sherlock Time, d’Héctor Oesterheld et Alberto Breccia, une série fantastique et policière publiée pour la première fois en français. Largement de quoi affronter ces froides semaines d’hiver sous la couette !
Vous pouvez vous procurer le dernier numéro des Cahiers ainsi que le numéro spécial en kiosques et en librairies, mais aussi sur la plateforme Place des Librairies. Pour Sherlock Time, c’est par ici !

 
 
ATLAS
Vous êtes ici

Entre deux cartes de vœux en cette fin d’année, il était temps de passer le tout nouvel OPCO Atlas à l’épreuve du rapport d’activité annuel.

Une couverture et des ouvertures fortement ancrées dans la référence à la cartographie et une maquette soignée, mettant en valeur les diverses actions menées par Atlas en sa première année d’existence, ont constitué l’habit de ce tout nouveau RA.

Les textes ont également été retravaillés afin d’accentuer les chiffres et événements importants de l’année, ou d’expliciter les termes un peu trop techniques pour le commun des mortels.

 
Crédit du nord
La place de l’étoile

Cette année on ajoutait une nouvelle étoile à nos galons Crédit du Nord en concevant la nouvelle carte de vœux du groupe et de ses filiales.

Avec un spectre de diffusion très large (internet, intranet, support imprimé, écrans de banques et du siège), il nous fallait réinventer le principe récurrent et figurer le logotype du groupe d’une nouvelle manière, après l’origami et l’anamorphose en néons. Rédaction, recherche, développement, réalisation et déclinaison étaient donc au menu cette année, pour faire la place belle aux épingles et au fil, et tisser plus que jamais des relations au fil des projets !
La vidéo est visible ici !

 
 
ANFH
À toi de jouer !

Parce qu’on a déjà pris beaucoup trop de choses au sérieux cette année, le thème de l’agenda Anfh 2021 était tout trouvé : le jeu !

Mots croisés, pictos croisés, mots mêlés, labyrinthes, pictos cachés, messages cryptés (x2), mémo chrono, mémo géo, syllabes en désordre, sigles invisibles, rébus : 12 jeux graphiques thématiques ont été créés pour l’occasion, et peut-être aussi pour égayer un peu les trop longues réunions, on ne va pas se mentir.

Bien évidemment, Travers Média a joué le jeu pour créer une carte de vœux interactive thématique : un message caché dans une grille de mots mêlés, histoire d’envisager une nouvelle année un peu plus sympa que la précédente !

 
CEA
Retour vers le futur

Pour célébrer les 75 ans du CEA, l’équipe des Défis du CEA, le magazine bimestriel, nous a confié la réalisation d’un hors-série consistant.

Le principe ? 75 ans, 75 avancées scientifiques et technologiques marquantes depuis la création de l’organisme, le tout orchestré dans un ouvrage de 100 pages.
On y parle de radio-éléments, de puces électroniques, de simulation climatique, d’hydrogène, d’imagerie médicale et même d’exoplanètes, sur fond d’aventures industrielles et de créations de start-up. Nous avons accompagné le service communication dans l’éditorialisation des textes et mis en scène des articles de tout format, illustrés (ou pas) avec des photos d’archive ou actuelles. Un vrai puzzle, qu’il fallait varier et soigner en couleur pour tenir la cadence et rester attractif tout au long de l’ouvrage. Jeremy Perrodeau nous y a aidés, en signant les illustrations de la couverture et des entrées de chapitre.

 
 
Atelier marge design
Actus

En attendant le printemps, Romain Bassenne et Clément Charbonnier Bouet se sont enfuis une semaine à la Vache Noire à Arcueil (94) pour une étape du projet Fenêtres d’Arcueil. Au sein du centre commercial, un décor de façade d’immeuble tout droit sorti du feutre de Clément a été mis en place et percé d’une fenêtre, pour que Romain puisse photographier les quidams qui y passeront la tête.

Le projet, porté par Clément Charbonnier Bouet dans le cadre d’une résidence d’un an à Anis Gras, et soutenu par la région Île-de-France, est à suivre tous les jours sur Instagram !

 
 
Suivez-nous Facebook Vimeo Youtube Instagram
Vous ne souhaitez plus recevoir de message de notre part ?